Ce wiki n’a eu aucune modification, ni aucune activité journalisée effectuée dans les 45 derniers jours, il est par conséquent marqué comme inactif. Si vous voudriez empêcher ce wiki d’être fermé, veuillez commencer à montrer des signes d’activité ici. S’il n’y a aucun signe d’utilisation de ce wiki dans les 15 prochains jours, ce wiki sera fermé d’après la Politique de dormance. Ce wiki sera alors éligible pour une adoption par un autre utilisateur. S’il n’est pas adopté et toujours inactif dans les 135 jours à compter de maintenant, ce wiki sera éligible à la suppression. Assurez-vous de bien vous familiariser avec la Politique de dormance de Miraheze. Si vous êtes un bureaucrate, vous pouvez aller sur Special:ManageWiki et retirer la marque "inactif" vous-même. Si vous avez toute autre question ou préoccupation, n’hésitez pas à interroger le tableau de bord des stewards.

Translations:Climate science and collapse – warnings lost in the wind/19/fr

De Deep Adaptation - Adaption radicale
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pourquoi ces informations ne parviennent-elles pas clairement au grand public ? L'une des raisons est que les grands médias ont tendance à édulcorer le message. Par exemple, à propos du document de novembre 2019 sur les points de basculement, l'éminent journaliste environnemental Fred Pearce a résumé que "le monde pourrait être presque à court de temps pour prévenir ce qu'ils appellent une "menace existentielle pour la civilisation"". Cependant, les scientifiques n'ont pas dit "presque". Ils ont dit que nous pourrions déjà être hors du temps, et non pas presque hors du temps, pour sauver cette civilisation. Le mot "presque", comme "proche de" et d'autres concepts du même genre, sont des mécanismes régulièrement utilisés par les journalistes, les activistes, les consultants et les politiciens afin de maintenir un cadre de possibilités pour ce système et le mode de vie actuel de leur lecteur/trice. Il est fascinant, et accablant, que le seul grand média à couvrir les opinions des scientifiques dans l'histoire du "Voice of Action" ait été le tabloïd britannique de droite, le Daily Express. Pourtant, nous avons un besoin urgent de "progressistes" pour engager des conversations sur les implications de ce qui se passe, en commençant par une vérité sans fard et en explorant la manière de répondre avec compassion et solidarité au-delà des frontières. Comme me l'a dit mon dernier invité sur Youtube, notre réponse au changement climatique doit s'attaquer à l'oppression qui en découle.